Chargement en cours

Viticulture et Biodiversité

Viticulture et Biodiversité - France

Contraste_Erwan Guillou.JPG

LA LPO anjou

L'association de la LPO Anjou agit pour l’oiseau, la faune sauvage, la nature et l’homme, et lutte contre le déclin de la biodiversité par la connaissance, la protection, l’éducation et la mobilisation. Cette association met en oeuvre des actions de conservation d'espèces patrimoniales - chauves-souris, Râle des genêts, Tulipe sauvage - et plus communes, anime des sites Natura 2000 et mène des études pour l’amélioration des connaissances sur la biodiversité. 

Le projet

La biodiversité souffre de l'intensification de l’agriculture, et la viticulture, grande consommatrice de pesticides de synthèse, est particulièrement concernée. Les vignerons en agriculture biologique ou en biodynamie dans les Pays de la Loire, de plus en plus nombreux, s’intéressent à la biodiversité notamment pour son rôle d’auxiliaire.

Ce projet veut accompagner une partie de ces vignerons grâce à la réalisation d’un diagnostic de leur domaine et à la rédaction d’une notice de gestion. Des actions concrètes seront également menées : pose de gîtes à chauves-souris, plantation de haies. Ce projet prévoit également de sauvegarder les stations menacées de la Tulipe sauvage et de mieux connaître l’activité des chauves-souris dans les vignobles. 

Crédit photo vignette : Erwan Guillou

Galerie Photo

Alouette lulu © Jean-François Bousquet
Tulipe sauvage © Erwan Guillou
Loge de vigne © Benoit Marchadour
Vallée du Layon © Benoit Marchadour
Vallée du Layon © Benoit Marchadour
© Erwan Guillou

Localisation

Le projet est mené dans les vignobles des Pays de la Loire.

Contexte

Les actions menées par la LPO dans le Maine-et-Loire, notamment la gestion de la Réserve naturelle régionale des coteaux du Pont-Barré et le plan de conservation de la Tulipe sauvage, les ont amenés à rencontrer plusieurs vignerons pratiquant l’agriculture biologique. Très rapidement, ces derniers les ont sollicités pour avoir des conseils afin d’améliorer la biodiversité dans leurs parcelles. Si leur objectif premier est d’optimiser la présence d’auxiliaires, ils veulent également simplement préserver la biodiversité. 

D'expérience, la LPO préfère travailler avec des vignerons déjà impliqués dans une démarche vertueuse car ils sont plus à l’écoute de ses préconisations et en attente de ses conseils. L'association parie sur l’effet "tache d’huile" du projet, à même d'enclencher une prise en compte plus générale de la biodiversité dans le milieu viticole. 

Objectifs du projet

  • Améliorer la prise en compte de la biodiversité dans les espaces viticoles
  • Evaluer l’attractivité des paysages viticoles pour les chauves-souris
  • Sauver 3 stations menacées de Tulipe sauvage
  • Sensibiliser et former les vignerons à la prise en compte de la biodiversité

Résultats attendus et activités

  • Réalisation d'un diagnostic agronomique et écologique dans une vingtaine de domaines viticoles et notice de gestion identifiant les actions à mener. Inventaire des espèces présentes.
  • Rédaction et mise en oeuvre d'un protocole d'inventaire des chauves-souris.
  • Transplantation des stations menacées de Tulipe sauvage.
  • Organisation de journées d’inventaires participatifs avec les vignerons.

Parties prenantes

Partenaires financiers :

  • Conseil régional des Pays de la Loire
  • Conseil départemental de Maine-et-Loire

Partenaires opérationnels :

  • Coordination régionale LPO Pays de la Loire, LPO Vendée, LPO Loire-Atlantique
  • Coordination Agrobiologique Pays de la Loire
  • Associations de vignerons les Anges Vins, En joue Connection, Paulée de l’Anjou noir

Financement

La fondation Terra Symbiosis soutient le projet à hauteur de 7 000 € pour l'accompagnement de vignerons afin d'améliorer leurs pratiques en faveur de la biodiversité et l'étude de l'activité des chauves-souris comme auxiliaires dans les vignobles.

Pour participer aux projets

Pour soutenir l'action de la fondation Terra Symbiosis, vous pouvez faire un don par courrier et par chèque :

1. Télécharger le formulaire de don.

2. Renvoyer le formulaire accompagné de votre règlement (chèque) par courrier à :

FONDATION TERRA SYMBIOSIS
4 rue Wencker
67000 Strasbourg