Chargement en cours

L’école de la nature

L’école de la nature - France

201604_Jardins_0099.jpg

GRAINES DE LIBERTE

Le cœur de mission de Graines de Liberté est de recréer du lien avec la nature pour des personnes vivant en zones urbaines et notamment dans les quartiers prioritaires « Politique de la Ville ». L’association est créée depuis 2012 et animée par 2 salariés.

A travers des activités de jardinage naturel dans un cadre d’activités périscolaires ou de quartier, des animations et des évènements conviviaux (troc de plantes, cuisine et repas partagés…), les animateurs mettent en avant des valeurs de respect, de solidarité, de co-création et invitent les bénéficiaires à devenir acteurs de l’amélioration de leur cadre de vie et de la conservation et protection de l’environnement tout en renforçant les liens sociaux. Les activités abordent également le thème de l’alimentation saine qui découle directement de nos pratiques aux jardins et de la relation à la Nature.

LE PROJET : L'ECOLE DE LA NATURE

Depuis 2012, l’association Graines de Liberté porte une réflexion sur l’agroécologie urbaine. Concrètement, elle se traduit par l’animation d’ateliers pédagogiques dans les écoles avec pour support des potagers, et celle de jardins partagés, en particulier dans des résidences HLM et dans les Quartiers Politique de la Ville.

Aujourd’hui l’association se développe et cherche à capitaliser son travail d’animation. Le projet consiste à capitaliser leur expérience en concevant des fiches d’animation pédagogiques et un jeu de rôle sur la Biodiversité, en co-création avec les élèves des établissements scolaires partenaires. Des moyens seront mis en œuvre afin de diffuser les résultats de ce travail auprès d’une diversité de publics, dont des acteurs de la formation et de l’éducation : édition papier des fiches et du jeu, site web de l’association, newsletters, page Facebook, vidéos, journée de partage et diffusion des résultats.

Galerie Photo

201604_Jardins_0076.jpg
201604_Jardins_0077.jpg
201604_Jardins_0078.jpg
201604_Jardins_0080.jpg
201604_Jardins_0084.jpg
201604_Jardins_0091.jpg
201604_Jardins_0097.jpg
201604_Jardins_0098.jpg
201607_Graines_0055.jpg

Localisation

Le projet est localisé dans les quartiers prioritaires de la ville de Bayonne.

Contexte

La ville de Bayonne et ses alentours sont soumis à une augmentation rapide de sa population et de ce fait à une pression foncière grandissante. Par conséquent, on constate une diminution des zones naturelles et des surfaces maraichères. Les populations des quartiers prioritaires « Politique de la Ville » (22% de la population bayonnaise) sont directement touchées et on y constate une déconnection du lien avec la nature tant au niveau du respect de l’environnement que de l’alimentation. La précarité économique - un tiers des demandeurs d’emploi de longue durée de Bayonne habite dans les « Quartiers Politique de la Ville » - est liée aux problèmes dus à l’alimentation : les enfants de la ZUS sont 4 fois plus touchés par l’obésité que le reste de la ville de Bayonne (13,5% contre 2,9%). 

Ainsi les ateliers de jardinage permettent d’aborder les thématiques du lien avec la Nature et de l’alimentation saine. L’association a commencé à travailler en 2015 avec les écoles des quartiers prioritaires et a démarré l’aménagement du jardin partagé au pied de la résidence Breuer et celui de l’école Brana équipé d’une serre. Il y a un réel engouement pour ces projets de la part du personnel de ces écoles, des enfants, des parents d’élèves et des familles de ces quartiers (300 familles concernées par les activités aux jardins). 

Aujourd’hui, l’association se développe et cherche à capitaliser son travail d’animation. Le CA de Graines de Liberté a donc décidé de mettre en place ce projet afin d’accroitre les compétences de ses deux salariés actuels et des futurs salariés. D’ores et déjà, l’association développe ses activités et ses offres de services auprès d’autres publics via de nouveaux projets : personnes souffrant de troubles alimentaires avec la Clinique Caradoc, personnes en situation d’handicap avec l’association EVAH, projet de jardin partagé et d’éco-pâturage avec un HLM et une maison de retraite à Boucau…

Objectifs du projet

Créer un centre de ressources en pédagogie active autour du lien entre l’Homme et la Nature : développer la création d’un ensemble d’outils et d’itinéraires pédagogiques autour du lien avec la nature, développer la communication pour faire connaître ces outils et les diffuser, évaluer le projet. Ce projet vise 200 enfants, élèves des trois établissements scolaires partenaires, 10 enseignants et d’autres enfants du quartier.

Résultats attendus et activités

  • Création d’un jeu de rôle sur la biodiversité pour sensibiliser le public à la richesse de la biodiversité et l’importance de chaque être vivant dans un écosystème et notamment dans un verger. Le jeu sera conceptualisé lors d’ateliers avec les enfants de l’école, édité par une société, présenté auprès d’écoles partenaires par les élèves et diffusé dans le Réseau d’Education Prioritaire.
  • Réaliser 10 ateliers pédagogiques et leurs fiches pédagogiques.
  • Proposer 2 itinéraires de formation pour adultes qui seront proposés au comité de pilotage.
  • Développer la communication : pancartes et affiches pédagogiques, vidéos courtes, page Facebook, newsletters, journée de diffusion et de partage des résultats.
  • Evaluation du projet : travail d’évaluation des résultats 6 mois après la fin du projet pour ajuster les outils développés pour les utilisations futures.

Parties prenantes

  • Un comité de pilotage composé : du GIP-DSU, la Ville de Bayonne, d’autres signataires du Contrat de Ville, BLE (CIVAM bio Pays basque), les équipes pédagogiques des écoles Brana, Malégarie et le collège Camus, l’association EDUCAZEP ainsi que la Fondation MACIF. Son rôle est de s’assurer du bon déroulement du projet dans les délais impartis, valider des résultats du projet, consultation sur les aménagements nécessaires au projet pour garantir l’obtention des résultats attendus. Les ateliers préparés par les animateurs de Graines de Liberté seront soumis après concertation à l’approbation des équipes pédagogiques des établissements scolaires.
  • Partenaires financiers : une convention avec le GIP-DSU a permis un apport financier pour la réalisation de ce projet. La Mairie de Bayonne a également participé financièrement pour l’aménagement des jardins. La Fondation MACIF a permis de financer les coûts des 2 salaires pour 2 ans.
  • Partenaires opérationnels : participation de jeunes en Service Civique à la Ville de Bayonne, des services techniques de la Ville, des équipes pédagogiques enseignantes et des parents d’élèves de l’école Brana, l’association EDUCAZEP ainsi que de l’ESCM (Espace Socio-Culturel Municipal) des Hauts de Bayonne.
  • Autres partenariats : associations du quartier des Hauts de Bayonne, Collectif des habitants, APSP, EVAH, Association pour la Prévention Spécialisée, Mission Locale, Avenir Jeunes, PLIE, Agglomération Bayonnaise, Association Terre d’Issis.

Financement

La fondation Terra Symbiosis soutient le projet à hauteur de 4 000 € pour l’année 2016-2017, afin de co-financer le salaire, ainsi que le financement du matériel d’animation et de jardinage.

Pour participer aux projets

Pour soutenir l'action de la fondation Terra Symbiosis, vous pouvez faire un don par courrier et par chèque :

1. Télécharger le formulaire de don.

2. Renvoyer le formulaire accompagné de votre règlement (chèque) par courrier à :

FONDATION TERRA SYMBIOSIS
4 rue Wencker
67000 Strasbourg