Chargement en cours

Jouer avec la nature dans la cour de récréation

Jouer avec la nature dans la cour de récréation

3. animation-nichoir-mesange.jpg
mer. 19 juillet 2017

Association : Haies Vives d'Alsace

L’année scolaire touche à sa fin et avant de partir en vacances, les enfants de l’école élémentaire de Laubach, dans le Bas-Rhin, profitent d’une dernière après-midi de jeux et d’activités nature dans le jardin de l’école.

Depuis deux ans, l’association Haies Vives d’Alsace accompagne cette école dans un projet de renaturation de la cour de récréation. C’est le maire de la commune qui est à l’initiative de ce projet. Passionné par les arbres et persuadé que les actions locales participent grandement de l’intervention collective, il a fait appel à Haies Vives d’Alsace pour des projets personnels de plantations de haies champêtres. La question de l’école a émergé au cours de ce partenariat : le bassin d’orage qui borde l’école pourrait être valorisé et mis à profit pour les enfants, en y installant une aire de jeux, avec l’aide d’une équipe volontaire de la commune, et en le renaturant avec l’aide des enfants.

Intégrant les principes de la pédagogie active, le projet autour du bassin d’orage place les enfants au cœur des réalisations. Ainsi, les animateurs de Haies Vives d’Alsace sont présents pour accompagner et guider les enfants tout en laissant libre cours à leur imagination et leur créativité. Sur l’année 2016-2017, les deux classes CP et CE1 de l’école de Laubach ont chacune bénéficié de quatre séances d’activités autour de la nature, pour découvrir la biodiversité environnante et concevoir les installations du jardin : haie, bacs à aromates, abri à hérisson, hôtel à insectes, prairie à papillons. 

Pour la dernière séance de l’année, Carole et Floriane, les animatrices de Haies Vives d’Alsace, ont organisé une après-midi de jeux et de découvertes autour du jardin pour les enfants et leurs parents. Les activités proposées ont pour objectif d’éveiller les enfants aux mystères de la nature qui les entoure, de susciter leur curiosité mais aussi de leur faire découvrir leur environnement par les sens. Ainsi les bacs à aromates font travailler les goûts et l’odorat, qu’il s’agisse de reconnaître le basilic les yeux bandés, faire infuser de la menthe ou encore déguster de la ciboulette dans un peu de fromage blanc. L’atelier argile met à l’honneur le toucher et les enfants se bousculent pour attraper un petit morceau de matière et lui donner forme. Enfin, près de la prairie à papillons il faut être attentif et bien regarder pour apercevoir les ailes colorées butiner les fleurs et herbes sauvages.

Carole et Floriane nous expliquent que la pédagogie active donne à l’enfant la liberté de choisir parmi un éventail d’activités, d’occuper son temps comme il le souhaite, sans restriction ni contrainte. Et c’est tout naturellement que chacun trouve son activité préférée. Les enfants se responsabilisent et prennent des initiatives, tandis que les adultes accompagnent et surveillent sans interférer dans le processus créatif.

Après deux ans à Laubach, Haies Vives d’Alsace souhaite continuer ce travail auprès des enfants et a été sélectionnée lors d’un Appel à Manifestation d’Intérêt lancé par la ville de Strasbourg. Leur projet est d’accompagner de nouvelles écoles, situées dans les alentours de Strasbourg et près de corridors écologiques, à intégrer des « coins de nature » dans les cours de récréation.

Galerie Photo

L
Un des ateliers en plein air : modelage de l
L