Chargement en cours

Demain c'est nous

Demain c'est nous - France

Chiens de traineau.jpg

L'OGEC La Rochelle

L'association OGEC La Rochelle est l'association gestionnaire de l'établissement Fénelon Notre Dame La Rochelle, un ensemble scolaire catholique qui regroupe une école, un collège, un lycée et des formations post-bac à la Rochelle. A travers son projet éducatif, axé sur la confiance, cette école veut préparer l’avenir des élèves et créer une dynamique pour qu’ils y prennent part avec confiance et espoir. Cela commence dès la classe maternelle avec des projets basés sur la rencontre, la confiance, la bienveillance, permettant l’expression et le développement de chaque enfant. Le but recherché est de développer l’autonomie et la responsabilité de chacun.

Le projet

« En somme, éduquer ne serait-ce pas avant tout rétablir la concordance entre le destin de la planète et celui des hommes ». C'est guidé par cette réflexion de Pierre Rabhi que François Bernard, professeur de technologie au collège Fénelon, a mis en place une option de 2h de cours hebdomadaire en 3ème qui sensibilise les élèves aux grands enjeux environnementaux et les prépare à être les acteurs de demain. Toute l’attention est portée sur le changement climatique. Les élèves, à la fois journalistes et chercheurs scientifiques, mènent des expériences de terrain conjointement avec des spécialistes du sujet : Jean-Louis Etienne, Heidi Sevestre, Eric Brossier. En avril, le bilan des expériences se fait sur le terrain le plus important pour la recherche scientifique concernant le changement climatique : le Svalbard. Forts de cette expérience, les élèves entament ensuite une campagne de communication pour expliquer, sensibiliser et préparer l’avenir.

Galerie Photo

Au coeur du glacier
Contact avec le grand froid
Dans la grotte de glace
Expériences sur le CO2
Heidi Sevestre parle de la vie des glaciers
Le groupe
Marie et les chiens
Publication sur le chocolat
Publication sur les tortues
Skype avec Heidi Sevestre
Sur la banquise, devant un glacier
Une station météo au Svalbard

Localisation

Le projet se déroule au sein du collège Fénelon à La Rochelle avec 12 élèves de troisième et 15 élèves de seconde. Les élèves sont des citadins, mais la ville est tournée vers la mer. Les activités des 3èmes auront lieu en partie au collège pour la réalisation d’expériences, en partie sur les côtes et sur l’île de Ré pour les stations météo maritimes et dans les jardins des élèves pour les stations météo terrestres, et en partie au Svalbard : sur les glaciers, sur la banquise, et sur l’île de Spitzberg. Une sortie bivouac dans le marais poitevin sera également organisée. Les activités des élèves de seconde se dérouleront principalement au collège. Une sortie est prévue à la rencontre de Pierre Rabhi à la ferme des Amanins.

Contexte

Le projet a été initié par François Bernard en 2017-2018, avec 20 élèves de 3ème. Désireux de s'extraire des barrières des programmes imposés, et de construire le cours ensemble, mais aussi de sensibiliser les enfants à la nature, il a commencé par construire ce projet avec Eric Brossier et Isabelle Autissier pour la partie technique, puis avec la direction du collège pour la partie administrative. La glaciologue Heidi Sevestre a proposé bénévolement un accompagnement du groupe. 

Les élèves qui ont vécu cette première expérience sont ressortis profondément transformés par ce qu'ils ont vu au Svalbard : à leur retour, ils ont monté une association et ont réalisé un état des lieux de l'établissement, pour évaluer ce qui peut être amélioré, avec l'implication des entreprises partenaires. Dans les maisons, c'est aussi la révolution : leurs parents n'utilisent plus de sacs en plastique et ont mis en place des composteurs. 15 des 20 élèves poursuivront en seconde avec Francois Bernard, pendant 1h30 de cours hebdomadaire. Leur objectif sera de communiquer sur leur expérience et de sensibiliser le plus largement possible. Ils ont déjà été sélectionnés pour une conférence TedX. 

Le Svalbard étant un lieu démonstratif unique face aux enjeux du changement climatique et le plus facilement abordable, un nouveau groupe de 3ème va y repartir, mais l'effectif sera limité à 12 élèves afin de permettre une immersion plus importante. Les élèves camperont sur la banquise et à proximité de glaciers, et participeront encore plus concrètement aux mesures. C'est plus particulièrement Heidi Sevestre qui a souhaité poursuivre cette expérience, convaincue que c'est aux enfants qu'il faut s'adresser, et de cette façon, pour engendrer une empathie avec la Nature.

Objectifs du projet

  • Préparer les élèves, citoyens de demain, aux enjeux du changement climatique
  • Retrouver le lien avec la Nature
  • Communiquer et transmettre
  • Elaborer un projet collectif

Résultats attendus et activités

  • Expériences de labo (fonte des glaces, CO2, gaz à effet de serre, acidification des océans), construction de stations météo terrestres et maritimes, revue de presse, investigations en petits groupes, publication de dossiers, brainstorming sur « Demain ? »
  • Relevés météorologiques et observation des conditions météorologiques. Observations géophysiques sur la Terre et sur le système solaire. Création de cartes. Sorties sur le terrain : glaciers, banquise, exploitations industrielles. Suivi balistique des ours polaires. Suivi des aurores boréales.
  • Rédaction d'articles de fond sur les causes et les conséquences du changement climatique. Focus sur Instagram et Facebook. Conférences dans des établissements. Création d’un film documentaire de 52’, participation à des festivals.
  • Mise en place et suivi du projet avec les élèves : détermination des étapes et de la méthode, bilans réguliers, recherche en commun de solutions, création en autonomie par les élèves de projets annexes.

Parties prenantes

  • Associations partenaires : Les Petits Débrouillards, Le Camion des Sciences pour les expériences.
  • Soutien pédagogique, conseils : le Pôle sciences du Rectorat de Poitiers, Tara Expédition.
  • Soutien et expertise scientifique : Jean-Louis Etienne, Isabelle Autissier, Heidi Sevestre (glaciologue), Eric Brossier (scientifique, bateau Vagabond), Michel Hontarrede (Météo LR).
  • Soutiens financiers : Fondation Léa Nature, Groupe CGR, Fondation Terres d’aventure, Eklor,  Louineau.
  • Appui technique site Web et réseaux sociaux : Mathieu Vouzelaud entreprise Point de Vue.

Financement

La fondation Terra Symbiosis soutient le projet à hauteur de 5 000 € pour l'année 2018-2019.

Pour participer aux projets

Pour soutenir l'action de la fondation Terra Symbiosis, vous pouvez faire un don par courrier et par chèque :

1. Télécharger le formulaire de don.

2. Renvoyer le formulaire accompagné de votre règlement (chèque) par courrier à :

FONDATION TERRA SYMBIOSIS
4 rue Wencker
67000 Strasbourg