Chargement en cours

Accompagner les installations en maraîchage biologique sur un espace test agricole

Accompagner les installations en maraîchage biologique sur un espace test agricole - France

essorpiments_2.jpg

L'ESSOR MARAÎCHER DE TARN ET DADOU

En réflexion depuis 2009, le projet de couveuse d’activité agricole en maraîchage biologique est né d'une volonté partagée de la Communauté de Communes Tarn & Dadou et des différents acteurs locaux du développement agricole. Il est le fruit d’une concertation structurée ayant fait l’objet d’une étude d’opportunité et d’une étude de faisabilité technico-économique. A l’issue de cette étude, l'association l’Essor Maraîcher de Tarn & Dadou a été créée en 2012.

Après une première phase importante d’aménagements fonciers et immobiliers (serres, réseau d'irrigation, aménagement des bâtiments professionnels...) et d’acquisition de matériels de production, l’association n’accueillait qu'une maraîchère. Au printemps 2013 elle a pu accueillir quatre futurs maraîchers dans des conditions professionnelles. Depuis, deux sont en cours d’installation. 

LE PROJET

Depuis 2012, l'association l'Essor maraîcher de Tarn & Dadou gère un espace test agricole et accompagne 4 à 8 porteurs de projet d'installation en maraîchage biologique, en contrat CAPE, sur une durée de 1 à 3 ans, en leur permettant de tester leur projet professionnel tout en limitant leur prise de risque financier et en optimisant les conditions de réussite de leur installation.

Pour cela, elle mobilise des moyens fonciers, immobiliers, matériels et professionnels, coordonne l'appui technique de différents partenaires professionnels et favorise la concertation entre structures professionnelles pour faciliter l'accès au foncier et l'installation de ces futurs maraîchers. Ces actions répondent aussi à l'objectif de conforter la structuration de la filière locale en maraîchage biologique. 

Localisation

L’association et le projet sont localisés sur la commune Tarn & Dadou, située en Région Midi-Pyrénées, au cœur du Département du Tarn. Elle représente le 3ème pôle économique du Tarn après Albi et Castres et compte aujourd'hui environ 50 000 habitants. 

Contexte

Malgré une baisse du nombre d'agriculteurs sur le territoire de Tarn & Dadou (- 40% entre 1990-1999), la Communauté de Communes affirme son objectif de favoriser le développement des secteurs agricoles porteurs de création d'emplois et de richesse. Le maraîchage est aujourd'hui particulièrement ciblé, tant pour des raisons historiques (existence d'une ceinture maraîchère avant le développement urbain de la fin du XXème siècle), qu'économiques.

La création d'une couveuse d'activité agricole en maraîchage biologique a été facilitée grâce à la concomitance de plusieurs atouts :

  • du foncier agricole disponible, d'une superficie de l'ordre d'une dizaine d'hectares sur le site du Mas de Rest sur la Commune de Gaillac ;
  • une offre sur le marché des fruits et légumes déficitaire et une demande croissante en produits de qualité ;
  • une population agricole active vieillissante et des problèmes de reprise d’exploitation ;
  • de nouveaux candidats à l’installation présentant un profil spécifique (hors cadre familiaux, non issus du secteur agricole, nécessitant un accompagnement spécifique) ; 
  • un vivier sur le territoire : le centre de formation "Inéopole formation", MFR Midi-Pyrénées implantée à Brens qui dispense depuis plus de 25 ans un BPREA spécialisé en maraîchage biologique (Brevet Professionnel de Responsable d'Exploitation Agricole).

Après 2 ans d'expérience, l’association souligne que les porteurs de projet nécessitent un accompagnement plus important que prévu, afin de parvenir au niveau de production attendu. Leurs besoins d'appui sur le plan technique, sur l'organisation du travail et sur la gestion sont très importants et un appel aux services de prestataires supplémentaires dans leur accompagnement s'est avéré indispensable. 

Objectifs du projet

Les objectifs pour les bénéficiaires sont :

  • Tester, sans prise de risque, leur activité professionnelle de production et de commercialisation de légumes en maraîchage biologique,
  • Bénéficier d’un réel statut juridique et social (CAPE) pendant la phase de test du projet,
  • Apprendre leur métier dans un cadre sécurisant en disposant d’une infrastructure agricole performante et d’un accompagnement permanent en termes de technique et de gestion,
  • Accélérer leur professionnalisation et augmenter les chances de viabilité de leur future installation.

Les objectifs pour les élus du territoire sont :

  • Fédérer, autour d’un projet collectif partagé les différents acteurs du développement agricole du territoire,
  • Générer des activités agricoles performantes et durables, répondant aux besoins du territoire,
  • Conserver ainsi des emplois directs et indirects,
  • Faciliter la réponse à une demande locale par une production locale de qualité
  • Mettre à disposition un outil visible et concret sur un site clairement identifié.

L'objectif pour les Organisations Professionnelles Agricoles (OPA) est :

  • Disposer d’un outil d’accompagnement complémentaire adapté à un nouveau public de candidats à l’installation agricole. 

Résultats attendus et activités

Améliorer le niveau de production des maraîchers par un accompagnement renforcé (suivi, formations, outils) dans de nombreux domaines :

  • les aspects techniques : la planification des cultures et l’optimisation des itinéraires techniques, le choix d’intrants, la maîtrise des opérations culturales mécanisées, le stockage des récoltes
  • les aspects humains : la rationalisation de l’organisation du travail, le suivi de leur projet professionnel
  • l’aspect économique: la recherche de débouchés (appui dans la prospection, formalisation des contrats, création d’outils de communication) et la transition vers leur installation.

Faciliter des installations durables en maraîchage biologique sur le territoire par :

  • la mise en relation des acteurs de la transmission du foncier agricole
  • solliciter l’engagement de clients potentiels
  • l’intégration au tissu agricole local (suivi technique, information)
  • Consolider les filières locales en légumes biologiques (négociation avec les fournisseurs, intégration aux circuits de commercialisation existants). 

Parties prenantes

La Communauté de communes Tarn & Dadou : collectivité territoriale (établissement public de coopération intercommunale), propriétaire des lieux et financeur. 

Les organismes soutenant l’agriculture dans la région :

  • la Chambre d'agriculture du Tarn : membre du comité du sélection des maraîchers, accompagnement technique des maraîchers au sein de l'espace test (2 jours/mois)
  • l'ADEART (Association pour le Développement de l'Emploi Agricole et Rural Tarnais), membre du comité de sélection des maraîchers, accompagnement technique des maraîchers au sein de l'espace test (2 jours/mois).
  • INEOPOLE FORMATION, MFR Midi-Pyrénées, à Brens, centre de formation du réseau des Maisons familiales rurales, membre du comité de sélection des maraîchers, accompagnement en comptabilité gestion des maraîchers au sein de l'espace test (1 jour/mois), formation des maraîchers, mise à disposition de personnel.
  • Nature et Progrès Tarn, gestion et promotion de la mention N&P.
  • le Réseau des AMAP du Tarn, création et animation de groupes de consommateurs.
  • le GAB 81 (Groupement des Agriculteurs Bio), mise en place d'outils de commercialisation collective. 

Autres partenaires :

  • l'ATAG : Association tarnaise pour l'Agriculture de Groupe.
  • RENETA (Réseau National des Espaces-Test Agricoles) et autres couveuses agricoles : échanges, informations, concertation. 

Financement

La fondation Terra Symbiosis soutient le projet à hauteur de 10 000 € pour 2015 sur un budget total de 113 408 € pour l’aide au fonctionnement de l’association (accompagnement des maraîchers, maintenance des équipements et communication). 

Pour participer aux projets

Pour soutenir l'action de la fondation Terra Symbiosis, vous pouvez faire un don par courrier et par chèque :

1. Télécharger le formulaire de don.

2. Renvoyer le formulaire accompagné de votre règlement (chèque) par courrier à :

FONDATION TERRA SYMBIOSIS
4 rue Wencker
67000 Strasbourg