Chargement en cours

Le Jardin des Savoirs

Le Jardin des Savoirs - France

ens_2.jpg

L'ECOLE DE LA NATURE ET DES SAVOIRS

L’Ecole de la Nature et des Savoirs est une association créée en 2006 par Éric Julien et Muriel Fifils, sous le parrainage de Jean-Marie Pelt et d’Edgar Morin.

Inspiré des « principes de la nature », l’Ecole de la nature et des Savoirs est un lieu « systémique » de formation et de recherche en matière de développement humain durable. Se nourrissant des principes de vie des "peuples racines", l'école est à la fois support d'enseignement (géologie, climatologie, faune, flore etc...), lieu d'expériences collectives (agriculture, permaculture, construction des bâtiments et vie du site...) et source d'inspiration artistique. Situé à 1300 m d’altitude, le site d’une surface de 4 hectares est composé pour moitié de forêts et pour moitié de prairies. L’école se veut un lieu de partage d’expériences, de co-apprentissage et de co-découvertes de parcours communs. Elle explorera les champs suivants : l'agriculture et le rapport à la terre et au vivant, la santé, les relations interpersonnelles, l’éducation et la transmission et la gouvernance.

LE PROJET

L'Ecole de la Nature et des Savoirs souhaite mettre en place un « Jardin des Savoirs » : jardin laboratoire support de recherche en agroécologie, jardin pédagogique permettant la formation d'un public large, jardin conservatoire pour des variétés patrimoniales ou menacées et jardin de mémoire à travers le recueil de données des anciens du territoire.

Galerie Photo

pic ENS.jpg
ENS3.jpg

Localisation

L’Ecole de la Nature et des Savoirs a choisi de s’installer dans les hautes vallées du Diois, à 1300 m d’altitude. Eloigné des centres urbains, accessibles à pied ou par piste, il est au cœur d'un territoire naturel préservé, ouvert aux influences méditerranéennes et alpines.

Contexte

Après avoir développé une agriculture intensive, reflet d’une représentation du monde où la nature est au « service de l’homme », un courant se fait jour qui tend à privilégier une agriculture plus « douce », plus respectueuse de la nature et mieux intégrée dans les cycles et paysages. La finalité n’est plus strictement productive mais une relation à la terre et à la nature.

Face à cette évolution, plusieurs besoins se font jour, auxquels ce projet souhaite répondre :

  • un besoin d’information, de sensibilisation et de formation des acteurs intéressés (grand public, professionnels en contact avec la nature et le vivant),
  • la nécessité d’établir des passerelles opérationnelles entre les formes actuelles d’agriculture et les opportunités réelles qu’offrent ces alternatives. Taille, protocoles (réhabilitation des sols), rentabilité sont des questions intégrées dans le volet recherche du projet, en accord avec les représentants des organismes de recherche et structures territoriales partenaires.
  • des besoins en résonance avec les caractéristiques du département de la Drôme, premier département en agriculture biologique et haut lieu de production de plantes aromatiques et médicinales.

Objectifs du projet

Le Jardin des Savoirs est un support de recherche et de formation, à vocation conservatoire et de mémoire :

  • support de recherche et de démonstration pédagogique : élaboration de plans de culture associant biodynamie, permaculture et agro-écologie, mise en place de protocoles d’expérimentation en lien avec les chercheurs.
  • support de formation et de sensibilisation : conception de formations et d’actions de sensibilisation à l’agro-écologie auprès de différents publics (entreprises, grand public, chercheurs…).
  • espace conservatoire pour des espèces / variétés patrimoniales ou menacées (légumes, fruits et plantes médicinales) : qualification d’un processus de multiplication et de conservation de semences, mise en place d’une gestion conservatoire pour la préservation de certaines espèces floristiques naturelles menacées.
  • support de mémoire : mise en œuvre d’une « cartographie sociale », visant un recueil de mémoires et de savoirs-faire des ancien(nes) du territoire, pour permettre d’aménager et cultiver un « jardin des mémoires ».

Résultats attendus et activités

Jardin laboratoire :

  • Juin 2011 :  mise en place de systèmes comparatifs de cultures.
  • Septembre 2011 : élaboration d’une synthèse bibliographique des expériences et techniques de permaculture.
  • Octobre 2011 : qualification de protocoles d’expérimentations de techniques de régénération des sols.
  • Mai 2012 : mise en place des protocoles d’expérimentation.

Jardin pédagogique et formations :

  • Juin 2011 : mise en œuvre de supports pédagogiques.
  • Mars 2012 : ingénierie pour la conception de formations auprès d’entreprises et démarchage.
  • Septembre 2012 : organisation de 10 stages en 2011 et 15 stages en 2012 sur les techniques en agro-écologie et la relation homme / nature.

Jardin conservatoire :

  • Eté 2011 : réalisation de compléments d’inventaire pour la préservation de la faune et la flore patrimoniale.
  • Juin 2012 : mise en place d’une gestion conservatoire des espèces identifiées.
  • Septembre 2012 : mise en place d’une démarche conservatoire pour la conservation de 8 variétés en 2011 et 12 variétés en 2012.

Jardin des mémoires :

  • Octobre 2011 : réalisation d’une cartographie sociale.
  • Mars 2012 : Conception du Jardin des mémoires.
  • Juin 2012 : Mise en oeuvre du Jardin des mémoires.

Parties prenantes

  • Le Jardin laboratoire : partenariat avec l'ISARA de Lyon, la Région Rhône-Alpes (projet Biovallée), les agriculteurs locaux et la Chambre d’agriculture de la Drôme.
  • Le Jardin pédagogique et les formations : partenariat avec le réseau Ecole et Nature.
  • Le Jardin conservatoire : partenariat avec le Centre de ressources ethnobotaniques Rhône-Alpes, les ethnobotanistes, et l'association Jardin’Envie.
  • Le Jardin des mémoires : partenariat avec les ancien(ne)s du territoire et les ethnobotanistes.

Financement

La fondation Terra Symbiosis participe au projet à hauteur de 10 000 € sur les années 2011 et 2012.

Pour participer aux projets

Pour soutenir l'action de la fondation Terra Symbiosis, vous pouvez faire un don par courrier et par chèque :

1. Télécharger le formulaire de don.

2. Renvoyer le formulaire accompagné de votre règlement (chèque) par courrier à :

FONDATION TERRA SYMBIOSIS
4 rue Wencker
67000 Strasbourg