Chargement en cours

Favoriser une agriculture paysanne dans le Cantal

Favoriser une agriculture paysanne dans le Cantal - France

Pierre Couderc et ses Salers Photo de groupe.jpg

CANT'ADEAR

Créée en 2007 et animée par deux salariés, l’association Cant’Adéar a pour mission d'accompagner le développement des formes d’agriculture ayant des effets favorables sur l’emploi agricole, l'environnement, l’équilibre économique des fermes et du milieu rural sur le territoire du Cantal.

Pour cela l'action de l'association s'articule autour de 3 axes : accompagner des futurs agriculteurs dans leur installation, les guider dans l'évolution technique de leur système d'exploitation et faire connaître l'Agriculture Paysanne auprès du monde agricole et des citoyens.

L’Agriculture Paysanne est définie selon des critères de travail avec la nature, de transmissibilité, de développement local, de qualité des produits, d'autonomie et de répartition des moyens de production permise par l'activité agricole.

LE PROJET

Le Cantal fait de l'accueil de nouvelles populations un enjeu vital pour la survie du territoire, notamment par le biais du développement d'une agriculture qui laisse la place à de nouveaux arrivants et à une diversification des productions.

Ainsi, le projet « Accompagner la transmission agricole pour favoriser le développement d'une agriculture paysanne » veut agir sur l'ensemble des facteurs permettant de lever les freins à la transmission agricole, en vue de créer les conditions favorables à des installations agricoles nombreuses, diversifiées et ayant des effets favorables sur l’équilibre économique et environnemental du milieu rural cantalien. 

Il se décline en un large panel d’actions visant à agir de façon globale sur cette problématique : faire connaître la thématique, permettre la rencontre des acteurs concernés, et accompagner collectivement et individuellement les agriculteurs sur cette thématique.

Galerie Photo

Ce?dants.JPG
Maraiche?res accueillies sur ferme bovine.JPG
Vache avec son petit.JPG

Localisation

L’association est basée à Aurillac, et le projet a pour territoire d’action le département du Cantal, intégralement situé en zone de moyenne montagne, au cœur du Massif Central.

Contexte

Le Cantal est un territoire peu peuplé, encore très agricole avec une forte proportion d’activité liée à l’élevage bovin (80% de la production agricole).

Or comme dans le reste de l’Auvergne, l’avenir de l’agriculture est menacé par une diminution conséquente du nombre d’agriculteurs. La tendance est à l’agrandissement des exploitations existantes plutôt qu’à l’installation de nouveaux agriculteurs, un phénomène qui renforce les difficultés d’accès au foncier et aux moyens de production pour de nombreux candidats à l’installation. Il en résulte une désertification du milieu rural, avec des conséquences sociales et environnementales.

En parallèle, le territoire attire des porteurs de projet agricoles, dont certains non issus du milieu agricole, qui souhaitent mettre en place des productions plus diversifiées (productions végétales, ovins, caprins...), en majorité dans des modes de production plus vertueux que la tendance générale (agriculture biologique, permaculture...). Or ils peinent à réussir à s'installer en raison d'un décalage entre leurs projets et l'offre de transmission.

C’est pourquoi ce projet souhaite agir sur l’accompagnement de la transmission agricole, afin d’aider à l’installation sur les exploitations. Transmettre est en effet une étape difficile pour les exploitants agricoles, qui doivent laisser « partir » une ferme construite tout au long de leur vie. Et la laisser à des jeunes non issus du milieu agricole est loin d’être évident.

Objectifs du projet

  • Accompagner les cédants dans leur projet de transmission
  • Sensibiliser à la transmission agricole et mettre en réseau les cédants et porteurs de projet
  • Structurer et améliorer l’accompagnement de l’association 

Résultats attendus et activités

  • Des agriculteurs futurs cédants identifiés sur un territoire du Cantal bénéficient d'un suivi leur permettant de clarifier leur projet de transmission et de mettre en œuvre un plan d'action pour concrétiser une reprise de leur ferme. Ce suivi sera sous la forme d’un cycle de formation de 5 jours pour les futurs cédants « Etre l’acteur de la transmission de ma ferme », un accompagnement individuel des cédants et un diagnostic des fermes, des journées de suivi, et un accompagnement-médiation de 4 binômes cédants-repreneurs.
  • Cédants et porteurs de projet ont une meilleure connaissance mutuelle et sont en capacité de concrétiser des projets de reprise sur les fermes à transmettre dans le département. Cette sensibilisation sera effectuée par l’organisation de deux cafés-installation/ transmission, la visite collective de fermes à transmettre, la mise en relation cédants/repreneurs par la diffusion d’annonces dans une lettre d’information mensuelle.
  • A l'issue de l'année 2016, l’association Cant'Adear dispose d'un recul lui permettant de clarifier sa proposition d'accompagnement à la transmission et son plan d'action pour les années suivantes. Pour cela, une étude sur le foncier agricole est réalisée, le guide de l’accompagnateur à la transmission est mis à jour et des journées d’échanges de pratiques avec les autres associations partenaires de Massif Central sont organisées.

Parties prenantes

Le travail sur la transmission de Cant’Adéar s’inscrit dans une stratégie commune avec les associations du CELAVAR Auvergne, ses principaux partenaires – Centre d’Etudes et de Liaison des Associations à Vocation Agricole et Rurale-, regroupant l’AFOCG, Accueil Paysan, Terre de Liens, le GRAB…De manière générale, Cant’Adéar bénéficie de l’ensemble du réseau ADEAR (échanges d’information, partage de pratiques, ..).

Les actions de terrain sont menées en collaboration avec les collectivités locales des secteurs concernés.

Financement

La fondation Terra Symbiosis soutient le projet à hauteur de 7 000 € pour l’année 2016, afin d’aider à la structuration de ce volet transmission des fermes.

Pour participer aux projets

Pour soutenir l'action de la fondation Terra Symbiosis, vous pouvez faire un don par courrier et par chèque :

1. Télécharger le formulaire de don.

2. Renvoyer le formulaire accompagné de votre règlement (chèque) par courrier à :

FONDATION TERRA SYMBIOSIS
4 rue Wencker
67000 Strasbourg

Actualités du projet

Pas d'actualités pour le moment