Chargement en cours

Développement de l'agroforesterie dans la Drôme provençale

Développement de l'agroforesterie dans la Drôme provençale - France

IMG_20161208_161616.jpg

ADAF - Association Drômoise d'AgroForesterie

L'Association Drômoise d'Agroforesterie - Arbre, Agriculture et Territoire, travaille au développement de l'agroforesterie et à la gestion et la valorisation des ressources naturelles et agricoles des territoires en plaçant l'arbre au cœur de la gestion des paysages et des fermes, ainsi que de la protection des sols. Jeune association créée en 2015, dotée d’un salarié, elle se veut force de proposition pour les années à venir en collaboration avec les collectivités et les divers organismes du développement agricole de la Drôme.

Ses activités principales sont la mise en réseau des agriculteurs et acteurs locaux, la formation et la sensibilisation à l'agroforesterie, la participation à des programmes de recherche et développement, et le développement de la communication entre les membres et partenaires sur les expériences de terrain et les savoirs afin de renforcer et favoriser les transferts de connaissance. 

LE PROJET

Le projet permettra d'accompagner les agriculteurs dans la mise en œuvre des techniques de semis sous couvert végétal et d'agroforesterie, et de sensibiliser différents acteurs - élus, grand public, scolaires - à ces approches. Il s’agit de promouvoir le développement de fermes pilotes qui pourraient impulser le développement d’une dynamique agroforestière locale et la diffusion et la transmission des données et informations. Ces fermes serviront de référence pour l’animation de réflexions et d'actions pour un réseau régional.

Le projet est réalisé dans une démarche de recherche et développement concertée avec les agriculteurs, les organismes de promotion de l’agroforesterie, les centres locaux de formation agricole, des chercheurs, ainsi que différentes structures du territoire spécialisées dans la botanique et la biodiversité.

Galerie Photo

20160614_123303.jpg
DSCF3143.JPG
DSCF3162.JPG
DSCF3280.JPG
DSCF4460.JPG
DSCF4542.JPG
DSCF4589.JPG
DSCF4635.JPG
P1260842.JPG

Localisation

L’association se concentre sur le territoire de la Drôme provençale, principalement à l’échelle du Bassin de Montélimar qui inclut Montélimar agglomération et la Communauté de Communes du Pays de Dieulefit-Bourdeaux (CCPDB), soit 44 communes au total.

Contexte

Le contexte agricole national est favorable au développement de l’agroforesterie, notamment à travers la reconnaissance de l'Association Française d'Agroforesterie (AFAF) en 2015 qui a mis en place le Projet de Développement de l'Agroforesterie en France (PDAF). De même, le contexte européen permet une reconnaissance croissante des pratiques agroforestières dans la nouvelle PAC (mesures pour la plantation d'arbres, projets européens de recherche).

Dans ce contexte porteur, l’association a été créée par des chercheurs en agroforesterie vivant dans la Drôme et fortement sollicités par des agriculteurs et acteurs locaux intéressés par la thématique. Des enjeux prioritaires ont émergé : la qualité de l'eau, la préservation et l’amélioration des sols, le développement de filières agricoles d'approvisionnement local et d'une filière d'approvisionnement en bois-énergie. Ainsi, l’ADAF propose d'initier un projet concernant les ressources agricoles et naturelles du territoire de la Drôme, en particulier l'eau et le sol, en plaçant l'arbre au cœur de l'aménagement des paysages et en restituant le "génie végétal" au cœur du développement agricole.

La première année d’activité en 2016 a permis d’entamer une étape de diagnostic et de concertation sur le territoire, permettant différents constats techniques et agronomiques. Une partie des acteurs n’étant pas prêts à s’engager dans le projet, l’association s’est donc réorientée et concentrée sur le développement de fermes pilotes qui pourraient impulser le développement d’une dynamique agroforestière locale et la diffusion et transmission des données et informations.

L'accompagnement des agriculteurs dans la mise en œuvre de pratiques agroforestières sur leurs fermes est une des missions de ce projet, tout comme la collaboration avec des chercheurs pour accompagner efficacement la démarche scientifique du projet.

Objectifs du projet

  • Promotion et développement de la couverture végétale et de l’agroforesterie avec les agriculteurs, en démarche système de recherche-action, par la mise en place d’un réseau de 12 à 15 fermes pilotes.
  • Formation aux méthodes utilisant les couverts végétaux et l'agroforesterie et sur l'impact potentiel de ces méthodes sur la gestion des ressources et sur la gestion des systèmes de production agricoles du point de vue technique, environnemental et économique.
  • Sensibilisation et communication auprès du grand public.

Résultats attendus et activités

  • Initier la mise en œuvre de pratiques agroforestières sur les fermes et constituer un réseau de fermes pilotes pour capitaliser, mutualiser, synthétiser et relayer les connaissances.
  • Créer les références technico-économiques à l’échelle des fermes et transférer l'information par la mise en place du réseau, la réalisation des diagnostics, l'organisation de colloques, de journées techniques et de visites, l'aide à la recherche des espèces à planter, et l'accompagnement des journées de plantation d’arbres.
  • Mettre en place des formations avec l’intervention d’agriculteurs engagés dans les pratiques agroforestières. Des fiches techniques seront diffusées pour les fermes pilotes.
  • Organiser des sessions de sensibilisation et des conférences ainsi qu’une exposition sur l’agroforesterie à destination du grand public.

Parties prenantes

Le volet opérationnel est assuré par un salarié de l’ADAF, ainsi qu’André Sieffert, collaborateur et spécialiste de l’agroforesterie (SOLSTICE).

Les appuis techniques et scientifiques :

  • L'AFAF (Association Française d’Agroforesterie) apporte un appui méthodologique sur le projet et partage des outils lors des formations et des évènements.
  • Le Système ABC Conseil Agronomique et Formation apporte conseil et appui technique sur le semis sous couvert végétal et l’approche globale des systèmes de production.
  • Au sein de l'INRA-UMR System, une ingénieure de recherche réalise une étude de recherche et développement sur les systèmes agroforestiers à bas intrants au sein de l'unité de Christian Dupraz.
  • L'IRD-UMR GRED (Gouvernance-Risque-Environnement-Développement) étudie les questions de gouvernance et les stratégies de développement dans la gestion des ressources.
  • La CTIFL propose un appui technique à la conception de systèmes innovants et d'expérimentation.
  • La CEFA a mis à disposition une parcelle test et la pépinière pour la fourniture de plants, une expertise sur la plantation d’arbres sur le bassin de Montélimar.
  • L'Association Haie et Brise vent apporte une expertise locale sur la conception de haies champêtre.
  • La Société botanique de la Drôme apporte une expertise en biologie et dynamique de la flore.

Les collectivités : Le projet a été conçu en étroite collaboration avec Le Bassin de Montélimar et la CCDB (communauté de communes Dieulefit-Bourdeaux).

Financement

La fondation Terra Symbiosis soutient le projet à hauteur de 5 000 € pour l’année 2017, afin de financer l’animation et la gestion du projet, porté par un salarié, des prestataires de service et des collaborateurs.

Pour participer aux projets

Pour soutenir l'action de la fondation Terra Symbiosis, vous pouvez faire un don par courrier et par chèque :

1. Télécharger le formulaire de don.

2. Renvoyer le formulaire accompagné de votre règlement (chèque) par courrier à :

FONDATION TERRA SYMBIOSIS
4 rue Wencker
67000 Strasbourg

Actualités du projet

Pas d'actualités pour le moment