Chargement en cours

Session Agriculture Ecologique et Arbres et Ecosystèmes 2018 : les projets retenus

Session Agriculture Ecologique et Arbres et Ecosystèmes 2018 : les projets retenus

Photo 4.jpg
mar. 12 février 2019

Chaque année, lors d'un appel à projets en automne, la fondation Terra Symbiosis soutient les associations qui agissent dans les domaines de l'agriculture écologique, la gestion durable de la forêt et l'agroforesterie. L'appel 2018 a rencontré un vif succès, avec près de 60 projets déposés. Au total, 14 projets ont été retenus, dont 9 dans l'agriculture et 5 portant sur la forêt et l'agroforesterie. Voici les 14 lauréats :

  • Agriculture Ecologique :

L'association Adèle de Glaubitz, pour mener la mutation de la ferme actuelle, à Cernay, dans le Haut-Rhin, vers une diversification des productions et le passage en agriculture biologique pour offrir un nouveau cadre de vie aux usagers de l'institut Saint-André : handicapés, salariés, familles (dotation de 5 000 €)

A la Bonne Ferme, pour financer du matériel qui permettra une meilleure gestion des prairies et des apports en matière organique, sur une ferme en permaculture travaillant avec des personnes en insertion en situation de grande exclusion, à Vaumoise, dans l'Oise (dotation de 6 000 €)

Le champ des Ecoutes, pour financer du matériel qui permettra de développer la micro-ferme en permaculture située à Saint-Florent des Bois, en Vendée, et favorisera un travail de maraîchage plus efficace et autonome (dotation de 2000 €)

Cultivons nos toits, pour participer à la préfiguration du projet et à l’organisation d'ateliers pédagogiques autour de la transformation alimentaire, avant l'ouverture en 2020 d'un lieu de restauration, brasserie et maraîchage sur toit, à Grenoble, dans l'Isère (dotation de 3 000 €)

Graines de Liberté, pour participer au financement des plants d'une future ferme urbaine participative en permaculture, à Bayonne, dans les Pyrénées Atlantiques (dotation de 5 000 €)

Jardins Nourriciers, pour participer au développement d'une activité de production maraîchère écologique et de proximité sur des terrains en friches dans le Diois, dans la Drôme, afin d'assurer une production plus importante (dotation de 6 000 €)

Kerna ùn Sohma, pour financer du matériel de gestion des conservatoires et du temps de suivi de ces conservatoires afin de structurer une filière biologique locale de production et de transformation de céréales anciennes en Alsace (dotation de 2 500 €)

Tero Loko, pour financer du matériel qui permettra de monter une activité agricole biologique qui emploiera des réfugiés et des habitants, à Notre Dame de l'Osier, dans l'Isère (dotation de 8 000 €)

Zone Sensible, pour participer au financement de l’espace d’accueil du public, de mobilier pour ateliers pédagogiques ainsi que de matériel agricole, dans une ferme urbaine en permaculture à Saint-Denis, en bordure de Paris (dotation de 8 000 €)

  • Arbres et Ecosystèmes :

L'ADEAR du Gers, pour participer au financement du matériel et de la communication d'un projet de pressoir itinérant dans le Gers, destiné à valoriser les arbres fruitiers dans les haies et à fabriquer des jus (dotation de 3 000 €)

L'Association Francaise d'Agroforesterie (AFAF), pour accompagner 12 fermes pilotes engagées dans la conservation des sols et l’agroforesterie dans le bassin Adour Garonne à aller encore plus loin dans leurs pratiques pour éliminer les intrants chimiques, et financer la création d’un référentiel technico-économique fiable sur le parcours de ces structures (dotation de 8 000 €)

Forêts en Vie, pour participer à la mise en place des outils et procédures qui permettront de lancer les premières actions - acquisitions de forêts, contrats d’usage, campagnes de collecte - d'un fonds de dotation destiné à préserver les forêts (dotation de 5 000 €)

Nature en Occitanie, pour accompagner le développement de l’observatoire des forêts des Hautes-Pyrénées et du Gers à travers la veille écologique, l’accompagnement des territoires et institutions, et la sensibilisation du grand public (dotation de 6 000 €)

La Station de Recherche Pluridisciplinaire des Metz (SRPM), pour développer un projet de valorisation des trognes en Puisaye Forterre, dans l'Yonne, la Nièvre et les départements limitrophes, via la communication, la formation des habitants, et la définition concertée du cahier des charges d'une application mobile (dotation de 5 000 €)

 Le montant total des dotations décernées lors de cet appel à projets s'élève à 72 500 €.