Chargement en cours

Festival Enfance et Nature : 4 réalisateurs, 4 entretiens à lire dans l'Appel d'Etre

Festival Enfance et Nature : 4 réalisateurs, 4 entretiens à lire dans l'Appel d'Etre

autour du feu1.jpg
jeu. 8 mars 2018

La fondation Terra Symbiosis et l'Académie de la Petite Enfance ont organisé un festival de films sur l'enfance et la nature du 5 au 8 février 2018 au cinéma Star Saint-Exupéry à Strasbourg. Quatre films ont été projetés, à raison d'un par soir :

  • L'arbre de l'enfance d'Anne Barth, qui interroge à travers 3 témoignages l'impact de l'éducation reçue dans l'enfance sur notre rôle d'adulte
  • Childhood de Margret Olin, qui a planté sa caméra dans une école maternelle en bordure de forêt près d'Oslo, en Norvège
  • Le lien de Frédéric Plénard, sur un séjour en pleine nature dans les Pyrénées, avec un groupe de 6 enfants de 9 à 17 ans d'un quartier populaire de Pessac
  • et Etre plutôt qu'avoir d'Agnès Fouilleux, qui retrace l'histoire du système éducatif en France et montre les méthodes de pédagogie active pratiquées par des enseignants qui s'inspirent de Célestin Freinet et Maria Montessori.

Le magazine L'Appel d'Etre s'est entretenu avec chacun de ces réalisateurs et réalisatrices, et leur a posé 3 questions :

  • Pourquoi la place de l’enfant est-elle particulièrement importante dans le combat pour réunir l’être humain et la nature ?
  • À l’heure du tout connecté, des écrans, de quelle manière avez-vous souhaité procéder pour sensibiliser les enfants à la nature, pour les « reconnecter » à la réalité ?
  • Suite à la projection de votre film, vous serez face à face avec le public pour un temps d’échange. C’est important pour vous ?

Découvrez dans l'Appel d'Etre les réponses d'Anne Barth, Margreth Olin, Frédéric Plénard et Agnès Fouilleux et les bandes-annonces des films.